American Folk Art Museum

29/12/2020

L' American Folk Art Museum est l'une des principales institutions vouées à la préservation et à l'exposition de l'art populaire américain. Sa collection de 5000 objets, dont beaucoup sont des chefs-d'œuvre, offre un aperçu révélateur des contextes sociaux et historiques dans lesquels ils ont été créés.

Le musée, fondé en 1963, a vendu son bâtiment de la 53e rue ouest au Museum of Modern Art en 2011 et maintient son emplacement à Lincoln Square, en face du Lincoln Center.

Le musée conserve dans sa collection de beaux exemples de portraits, paysages, marines, enseignes commerciales, girouettes, tourbillons, étain décoré, meubles, poteries, leurres, courtepointes et autres objets datant de la fin des années 1700 à nos jours. Plusieurs spectacles à court terme sont montés chaque année. Des conférences liées à l'exposition, des visites de galeries et des ateliers aident les visiteurs à acquérir une compréhension plus complète du contexte culturel, social et historique des œuvres.

Petite selection d'oeuvres d'art populaire americain

L'édifice du Folk Art Museum s'étend sur six étages et deux au sous-sol, dans un espace unique et indivis s'articulant autour d'un escalier central, éclairé par le haut, qui mène les visiteurs à travers une série de galeries d'exposition utilisées comme paliers.

Ils arrivent ensuite avec l'ascenseur au dernier étage et continuent la visite en descendant trois escaliers qui permettent de suivre une multitude de parcours en donnant ainsi l'impression que l'édifice est plus grand et plus complexe qu'il ne l'est en réalité. L'art est présent dans tous les espaces du musée, même ceux de transition, grâce à une série de niches découpées dans les murs, à l'intérieur desquelles des objets d'art populaire insolites sont exposés à tour de rôle et sont autant d'arrêt le long du parcours.

Chaque niveau du musée présente des variantes légères mais significatives par rapport au plan de base. Celles-ci créent des configurations spatiales toujours différentes, avec des ouvertures qui permettent d'avoir une vue sur la route et donnent l'impression de l'intérieur que le revêtement de l'édifice est moins massif à cause de la quantité de lumière qu'elles laissent filtrer.

Les solutions architecturales adoptées pour ce musée ont pu être aussi riches grâce aux œuvres qui y sont exposées. En effet, elles sont petites et n'ont pas besoin d'espaces excessivement grands, comme c'est le cas pour les galeries d'art contemporain normales.

Les matériaux utilisés à l'intérieur donnent la même impression de travail manuel et artisanal que les façades: les murs, les sols, les plafonds et les escaliers sont tous en béton apparent, coulé sur place, qui a ensuite été traité de façon différente et associé au bois ou au verre.

Des panneaux énormes en résine bleu/vert sont suspendus à côté de l'escalier central et éclairés par la lumière naturelle. Ils sont un point de référence important pour l'orientation, quel que soit l'endroit de l'édifice où l'on se trouve.

Il ne faut donc pas s'étonner si le petit musée new-yorkais, qui abrite le passé populaire d'Amérique, a autant fait parler de lui: Williams et Tsien ont créé un édifice brillant, à la fois artisanal et métropolitain, dont la façade aux étages anguleux continuera à se voir même quand elle sera englobée dans le nouveau MoMa.

Flores Zanchi

FOLK MUSEUM

www.metropolismag.com

www.twbta.com

www.folkartmuseum.net